Muriel Dulière

Muriel duliere

« L’anxiété, la technologie et vous »

Dossier médical informatisé, téléconsultation, applications mobiles, réalité virtuelle... Les outils digitaux font d’ores et déjà partie du quotidien des travailleurs dans le domaine de la santé. Pourtant, aucun cursus n’intégrait jusqu’à présent une formation adaptée permettant aux soignants d’acquérir les connaissances fondamentales nécessaires à l’utilisation efficace des outils numériques dans leur pratique professionnelle. Grâce à l’expertise et au soutien de ses différents partenaires au sein du projet IT4Anxiety, la Haute École de la Province de Namur dispensera dès 2022 une sensibilisation à la santé digitale. Ces modules de formation seront, dans un premier temps, dispensés dans le cadre de la formation continue des soignants. Ils seront par la suite intégrés dans la formation académique des futurs infirmiers. Au-delà de la découverte du potentiel qu’offrent les nouvelles technologies dans le domaine de la santé, les professionnels et futurs professionnels de la santé apprendront avec esprit critique à cibler l’utilisation adéquate de ces outils, à les déployer et à les utiliser dans leur métier, dans une relation respectueuse et bienveillante entre le soignant et le soigné.

 

Infirmière spécialisée en oncologie, j’ai ensuite effectué un master en santé publique. J’ai tout d’abord travaillé 15 ans dans la recherche clinique à l’Institut Jules Bordet, hôpital spécialisé en oncologie. Ensuite, j’ai intégré une startup belge qui a développé l’hypnose par réalité virtuelle. Ma mission était de mettre en place une stratégie de la recherche pour l’entreprise, de designer les études cliniques et les coordonner sur le terrain. Depuis 2 ans, je travaille à la Haute École de la Province de Namur qui forme essentiellement des infirmiers, des sages-femmes, et qui spécialise aussi les soignants en santé mentale et en pédiatrie. Mon rôle principal est la coordination de la recherche et principalement la gestion d’un projet interreg nommé IT4Anxiety, qui a pour but d’inciter l’usage de l’e-santé dans la gestion de l’anxiété.